Dans la même rubrique...

Déclaration Universelle (logo)Déclaration Universelle

Parfois, elle est jugée peu efficace ou désagréable mais elle est aussi sur le portail de la prévention active.

© Marque et concept déposés.

Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention@gmail.com ou par courrier
Siège social : 25 rue de Ponthieu 78008 PARIS - 06 47 89 64 49
Siège secondaire : 244 rue Saint Roch 76460 DROSAY
 
Nos articles sont la propriété intellectuelle de Association France Prévention et de leurs auteurs.

-------©

 

 

Prévention Écran Total


1948

Paris, 58 états signataires.

Déclaration universelle des droits de l'homme

 

Préambule

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

Considérant que les États Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

Article 1 :

"Tous les êtres humains sont nés libres et égaux en dignités et en droits."

…/…

Article 22 :

"Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale, elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation des ressources de chaque pays."

…/…

Article 25 :

"Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de maladie, d'invalidité, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté."

…/…

 

.


Mis en ligne par le Bureau
 

 

Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.