Parkinson (logo)Parkinson

Depuis mai 2010, sur le portail de la prévention active,

© Marque et concept déposés.
Depuis mai 2010, pour vous Association France Prévention prévient dans de très nombreux domaines essentiels, pour ne pas subir.
Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention@gmail.com ou au
01 71 20 68 29
Nos articles sont la propriété intellectuelle de leurs auteurs. Ils ne peuvent être ni reproduits, ni traduits et utilisés qu'à titre limité et personnel.
 
 Ici, la prévention est volontaire et c'est vous qui venez la chercher.
-------©
 
 

Le capital santé lorsqu'il est présent à la naissance, s'entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse.

-------©

 

 

Prévention par l'information… calme, savoir n'est pas être malade !


Petit historique :

La maladie de Parkinson a été décrite en 1817, par un médecin généraliste anglais James Parkinson où il fit 6 descriptions de symptômes cliniques d'une maladie dite de "paralysie agitante".

 En 1872, Pierre Charcot, le neurologue français, décrira avec plus de précisions la maladie.


 Elle développe en 1er lieu un désordre moteur puis un désordre neurodégénératif. Elle n'a donc pas les mêmes sources que la maladie d'Alzheimer et elle est tout de même estimés être la seconde maladie la plus invalidante.

 "Il n'existe pas de statistiques précises sur les Parkinsoniens en France aujourd'hui. La dernière étude sérieuse (source) date de 2000 et recensait 120 000 Parkinsoniens". (Selon France Parkinson).


Les facteurs de risques sont :

- plus importants avec l'âge et dans le facteur âge, on ajoute les causes génétiques,

- le sexe masculin,

- L'exposition environnementale, comme l'exposition aux herbicides et aux pesticides, aux métaux (manganèse, fer…), etc.

- L'expérience de vie (traumatismes, stress, traits de personnalité telle que la dépression, etc.)


…/… Ceci est un résumé succinct et un survol des causes dont certaines sont encore mal appréhendées.


Quatre symptômes :

- Tremblements

- Rigidité,

- Akinésie,

- Instabilité posturale.


 Sans s'alarmer, sans se fixer sur les symptômes en les isolant les uns par rapport aux autres, il faut les considérer plus ou moins dans leur ensemble.  Par exemple : une personne extrêmement courbée, marchant lentement peut simplement développer une maladie osseuse et non pas celle de Parkinson…


A lire également car nettement plus complet :

http://www.franceparkinson.fr/docs/…


Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1 

Sylvie BRIERE
 
 
 
Nous agissons dans la prévention et non dans l'urgence.
Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.