Aspects du droit

Depuis 2010, le portail de la prévention active

© Marque et concept déposés.
Depuis mai 2010, pour vous Association France Prévention prévient dans de très nombreux domaines essentiels, pour ne pas subir.
Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention chez gmail.com ou au
01 71 20 68 29
Nos articles sont la propriété intellectuelle de leurs auteurs. Ils ne peuvent être ni reproduits, ni traduits et utilisés qu'à titre limité et personnel.

 Ici, la prévention est volontaire et c'est vous qui venez la chercher.

----------©

 

 

Un don, une adhésion et nous vous accompagnons :


 

Prévention par un encadrement

Droit en général mais aussi en particulier :

- Le droit est un outil fédérateur, celui du travail devient productif. Dans toutes les structures, des fondations juridiques sont indispensables et il faut s'y plier. Cela n'empêche pas certaines options différentes ou même divergentes. Celles-ci ne sont pas chroniquement contestataires, elles peuvent être évolutives.

- La rivalité n'est pas souvent un avantage mais plutôt une perte de temps et elle ne parle pas de concurrence mais bien de petite guerre. Le droit intervient pour protéger cette conception qui pourrait laisser croire que l'on peut tout prendre, tout faire…

- Pour les autres, il est possible de défendre ce qui ne l'est pas. Mais après ou pendant, on fait les comptes et il faut des résultats jusqu'au centime près. Si la table des négociations est minée, il n'y a plus rien à défendre. Je crois que l'on nomme cela la justice.

- De façon générale, on tente de se plier au droit. Seulement, si l'on estime que les règles sont loufoques, incomplètes ou incompatibles, il est peut-être normal de poser des questions aux représentants de celles-ci. Si le sujet est important ou qu'il détériore la vie, les réponses doivent être provoquer, il y a va de progressions mais aussi parfois, de l'acquisition d'une paix profonde .

- Dans l'application du droit, mon point de vue est qu'en France, les outils sont élaborés, concrets, protecteurs dans la plupart des cas et sur les principales bases. L'étonnement ou peut-être, l'insoumission portent sur l'observation de ces détournements. J'y vois plus d'énergies déployées que dans un chemin rangé (ce qui n'exclut pas la fantaisie et le plaisir).

- Le droit en lui-même est classé en de nombreuses nomenclatures. On y a passé des siècles et on les utilise tous les jours :

Droit :

- de la famille,

- social,

- civique,

- Législatif, constitutionnel,

- des affaires,

- administratif,

- pénal, …/…

Il se compartimente en législations diverses et nombreuses, son but initial est la protection.

Son esprit est souvent complexe pour le citoyen ordinaire qui est censé le connaître. Il le voit souvent comme un placébo alors que ses vertus sont dissuasives pour la majorité. L'exception étant la délinquance. Ses instigateurs sont souvent hors de portées morales envers le concept de la loi, sans cela ils ne la contreviendraient pas.

Dans l'entreprise, il a une place incontestable et on doit le faire évoluer ou l'adapter pour qu'il reste juste. En tant que manager, on fait appel aux ressources humaines et à la direction mais aussi aux syndicats, lorsqu'il y a une représentation directe. Puis au mieux à un médiateur de la république et au pire, un dossier peut être présenté au conseil des prud'hommes.

L'adage qui prétend qu'il vaut mieux un bon arrangement qu'un mauvais procès a du être lancer par un juriste votant pour le désengorgement des tribunaux ou contre les procéduriers… car parfois, il vaut mieux un bon tacle dès le début, ça recale les esprits vagabonds… Le droit se confronte à la justice…

En résumer, le droit s'applique et se discute (après), éventuellement. Si il est abusif d'un côté comme d'un autre, il ne porte plus son nom.

Voir aussi : L'article Aspect du droit 2, le site officiel : www.vie-publique.fr/

info document -  PDF - 926.3 ko


Sylvie BRIERE

 
 
Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1
Notre structure ne dispose pas d'écoute téléphonique, nous agissons dans la prévention et non dans l'urgence.
Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.

Documents à télécharger