Le burnout ou épuisement

Depuis 2010, le portail de la prévention active :
© Marque et concept déposés.
Depuis mai 2010, pour vous Association France Prévention prévient dans de très nombreux domaines essentiels, pour ne pas subir.
Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention chez gmail.com ou au
01 71 20 68 29
Nos articles sont la propriété intellectuelle de leurs auteurs. Ils ne peuvent être ni reproduits, ni traduits et utilisés qu'à titre limité et personnel.
 
 Ici, la prévention est volontaire et c'est vous qui venez la chercher.
-------©
 
 
 
Le capital santé lorsqu'il est présent à la naissance, s'entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse.
----------©
 
 
 



En 2016, le B.O. reste à la charge de la Sécurité Sociale et n'est pas reconnu directement comme maladie professionnelle.


François REBSAMEN, actuel ministre de l'emploi, est intervenu le 22 juillet à l'Assemblée Nationale, pour apporter une information importante sur la reconnaissance du syndrome d’épuisement en maladie professionnelle.
En résumé, il est admis comme maladie professionnelle dans les mêmes conditions qu'une autre pathologie liée au travail.
Le parcours est long et difficile pour le patient, l'invitation est donc de faire de la prévention de qualité.
SmB
______




COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 9 décembre 2014, je suis intervenue dans une conférence sur ce sujet important.
Je précise que le seul bénéfice financier que je vais en tirer est juste le remboursement du trajet car cette intervention est dans le cadre associatif.


♦ Association France Prévention fait relais et j'interviens 30 mn environ.
♦ Il y a une partie "exposé", une partie "questions".
♦ Public 120 personnes, lieu Paris.


--------



Prévention par une reconnaissance

Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas l'absolue connaissance.

Syndrome d'épuisement en milieu professionnel ou burn out :
En clair : excès absolu de tâches récurrentes et rythme du corps puis de l'esprit, totalement enfreint.

L'objectif : dépasser l'état de victime. Le burn-out est un défaut de rencontre avec soi, l'autre, l'utilité et la valeur de l'utilité dans le monde professionnel.

 Il est question ici d'un état absolu concernant et, le mental et le physique, en y incluant un point de non retour.
Il ne s'agit pas du stade où le profil, l'individu est au repos avec des signes d'inaptitudes dites dépressives.
Le burn-out est violent pour soi et pour son entourage, il peut se pressentir durant plusieurs mois ou années et "éclaté" en un quart d'heure.

► ► Mes situations observées via les témoignages ou l'expérience sont les suivantes, on a d'un côté :

le harcèlement + les enjeux professionnels + les émotions
puis on a le profil de l'individu,

la résultante est que l'ensemble s'entrechoque.
Un décalage s'installe entre intentions, émotions et réalisations.
A ce stade le mal-être vampirise l'individu en silence ou avec évidence♦ ♦

 Le laxisme, en général, et celui des parents en particulier, dont on parle tant, est sans aucun doute lié en partie à l'irresponsabilité, le manque de connaissance et, pour d'autres, à la sur-activité.
Pour le savoir, il y a lieu d'identifier cet aspect puis d'en faire un dépistage.

 Nous sommes dans une société qui se pose tout de même des questions mais parfois, les bonnes sont noyées dans toutes celles qui paraissent assez peu matures ou de simples dialogues intérieurs.
 L'aléatoire aura toujours ses lettres de noblesse mais sa réduction entraîne une probabilité positive et dynamique.

 Ne rien dire ou tout dire est impossible pour être heureux. Le confort d'un humain apporte des échanges le plus souvent sympathiques et équilibrés. La productivité de tous ordres s'en trouve dynamisée.
 Aucune société humaine ne pourra être parfaite puisqu'aucun d'entre nous ne l'est. Mais conduire une personne vers des retranchements tels, qu'elle devient esclave d'elle-même est rendu possible à ce jour !!

 Pourquoi atteint-elle ce niveau ? Tout simplement par les enjeux et l'absence de droit à l'erreur, conjugués !
 Cette personne se sent la plupart du temps, investie de responsabilités qu'elle seule porte, sans délégation ou si peu. Arrivée à un certain stade, la machine corps-esprit se mélange et les manques deviennent des carences puis du vide. Cet endroit est presque libérateur, mais pas tout à fait non plus, car les personnes responsables surmenées se relient continuellement à leur conscience et c'est là que le piège se referme.

 L'individu prisonnier de lui-même, enfermé par la fatigue chronique et récurrente, visualise parfaitement son incapacité à avancer tel qu'il le faudrait ou qu'il le voudrait encore. Cet état des lieux le place devant une incapacité insupportable et le conduit soit au suicide, soit à une dislocation totale. Cette dernière prendra la forme de ce que l'on appelle rudimentairement une "dépression". Mais sa forme pourra revêtir une multitude de couvertures comme une ou plusieurs addictions, de grandes peurs, phobies ou tocs mais aussi de l'agressivité, de l'apathie, du dégoût et ainsi de suite, chacun des burn-out étant personnalisé.
 Le "pire du pire" est le burn-out du burn-out, c'est à dire lorsque l'esprit a combattu coûte que coûte son propre déclin et qu'il a fait tellement d'efforts qu'il en devient son ennemi principal par épuisement.


COMMUNIQUE :
 Tout à fait favorable à la reconnaissance du syndrome d'épuisement professionnel (après une étude de terrain et d'experts), quelque en soit les raisons, Association France Prévention est encore plus favorable à la prévention des risques dans les conditions de travail.
 Par ces temps difficiles où salaire/activité/recrutement sont en équilibre précaire, le sujet est d'une actualité urgente.

 

 

 
 
Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1
Notre structure ne dispose pas d'écoute téléphonique, nous agissons dans la prévention et non dans l'urgence.
Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.