La mucoviscidose

Depuis mai 2010, sur le portail de la prévention active,
© Marque et concept déposés.
Depuis mai 2010, pour vous Association France Prévention prévient dans de très nombreux domaines essentiels, pour ne pas subir.
Informations Solidarité Conseils
Écrivez-nous sur assoc.france.prevention chez gmail.com ou au
01 71 20 68 29
Nos articles sont la propriété intellectuelle de leurs auteurs. Ils ne peuvent être ni reproduits, ni traduits et utilisés qu'à titre limité et personnel.
 
 Ici, la prévention est volontaire et c'est vous qui venez la chercher.
-------©
 
 
 
Le capital santé lorsqu'il est présent à la naissance, s'entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse.
-------©
 

www.ameli.fr/ Une lecture attentive de ce site et vous trouverez beaucoup de renseignements autres qu'administratifs.
-------©
 
 
 
A visiter, à lire :


-------©


 
Prévention impérative et compréhension :

Ici, il ne sera pas question de la maladie en elle-même car elle est en charge par des personnes qualifiées et sensibilisées bien avant notre association. Le sujet tournera autour du ressenti et de l'interaction entre la maladie, le malade, son entourage direct et indirect.
Depuis quelques temps, on parle couramment du regard social, l'expression rénovée cache une idée très ancienne. Celle qui ne se formule pas vraiment et qui pourtant ne fait que cela… Il s'agit de l'opinion de l'autre et surtout de la collectivité quand l'autre est puissant.
La différence reste le centre des échanges humains mais au final, même en standardisant un maximum, l'autre sera toujours différent de soi. Et là, il serait possible de citer un très grand nombre d'ouvrages et de littérature divers qui ont explosé les audimat éditeurs !
La maladie est une distinction qui a dérangée à travers les siècles. On peut y voir une multitude de raisons comme celle d'être impuissant, d'avoir peur d'être dans le même état, mais la haine et le dégoût, là on est dans un réactionnel qui pose problème au malade. Lorsque l'on conjugue avec des accusations ou des mises en cause, un passage se ferme.
La mucoviscidose est une maladie génétique et elle ne s'attrape pas, elle ne se transmet pas comme un virus, elle se passe d'une génération à une autre sans que l'on ne sache encore pourquoi.
Sans doute, il serait raisonnable de se conformer à une opinion du genre : "C'est la nature !" (car au fond, c'est toujours la nature). Avec cette méthode, on relativise et on n'agresse personne, même pas soi. On laisse une question ouverte et on s'en remet à l'univers dans le sens de laisser couler, d'être dépassé mais serein.
Depuis des siècles, l'être humain se pose et repose les mêmes équations de vie. La maladie est un des pôles principaux pour lequel une évidence se manifeste : le malade est la seule et véritable personne en difficulté, en tout cas dans le cadre de la maladie dont on parle, la mucoviscidose.
Sur ce constat, on ne peut qu'accueillir le malade et sa famille avec respect et si l'on est effrayé, on court se connecter sur un site Internet décrivant les risques de la maladie…
A partir de ses deux actions, un "truc" formidable se produira, il s'agira d'une rencontre ! Quelle soit belle serait le meilleur mais il arrivera qu'une aggravation puisse se mettre en route. Oui, celle qui pousse à trouver ce qui est affaiblissant comme un bon prétexte à ouvrir toutes formes de haines et de rancœurs !! Pff ! Personne n'a rien d'autre à faire ? C'est cool de perdre tout une vie à se disperser et de compenser sa culpabilité en passant dans des méandres tellement sinueux qu'on n'en revient pas !
Voici un super chemin bien direct et sources de joies : devenir chercheur pour venir, si possible, en aide au malade !!
Désuet, crétin, absurde, idiot et bien plus, ce concept ? Pourtant, en essayant une fois, on baigne dans une joie qu'une seule personne peut définir : soi ! Donc cela devient même un très beau secret intérieur, une flamme olympique qui ne s'éteind jamais.
 

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1 
Sylvie BRIERE
 

Cet article est rédigé pour ce qu'il est et ne prétend pas à l'absolue connaissance.