Alcool & effets

Prévention par la bonne info !

 
Alcool/taux et risques
0.5g/l x 2, le risque d’accident mortel.
0.8g/l x 10, le risque d’accident mortel.
1.2g/l x 35, le risque d’accident mortel.

Juste une paille ? BEN, NON !!

Mais aussi : l’alcool donne des sensations euphorisantes qui trompent son consommateur sur ses capacités réactives et sa confiance excessive.
Les perceptions sont fausses, elles sont déconnectées de la réalité.
Un défaut de coordination mentale, des difficultés visuelles et une synchronisation des mouvements sont les principaux défauts de réalisme.
L’ensemble conduit le consommateur à surévaluer ses potentiels et à nier son état de dangerosité.
Le temps d’absorption est très long et se rallonge en fonction de la masse corporelle, du sexe et de la quantité.
Le mieux est laissez conduire celui qui n’a pas bu.

Autres dissuasions :
0.5g/l jusqu’à 0.79 : 135e d’amende - 6 mois de retrait de permis. Il s’agit d’une infraction.
0.8g/l et plus : 4500e d’amende - immobilisation du véhicule - 3 ans de suspension de permis ou annulation - stage de sensibilisation obligatoire - 2 ans de prison - obligation de conduire un véhicule équipé d’éthylotest anti-démarrage.
Il y a également les frais médicaux, les majorations des assurances, la relation avec son entourage…
En cas de récidive… Interrogez vous-même les services de police ou de prévention routière car à ce stade vous avez besoin d’un interlocuteur direct.

L’éthylotest est obligatoire depuis 2012 et son absence peut entraîner une amende de premier niveau.

VRAI ou FAUX :
Une cuillère d’huile permet-elle d’éliminer l’alcool plus rapidement ? FAUX
Téléphoner à vélo, le téléphone étant en main, peut-être sanctionné de 135 e ? VRAI
Un choc subit à 20 km/h peut-il être mortel ? VRAI
En diluant l’alcool, le taux d’alcoolémie est moins élevé ? FAUX
Pour d’autres conseils sur les idées reçues et fausses, se reporter à LA PRÉVENTION ROUTIÈRE.
 
 


2,8 millions de morts sont imputables aux boissons alcoolisées en 2016 selon une étude publiée jeudi 23 aout 2018 dans le Lancet. La revue révèle les résultats d’un essai clinique évaluant la fréquence et l’impact de la consommation d’alcool dans 195 pays entre 1990 et 2016.


https://www.legeneraliste.fr/actualites/article/2018/08/24/28-millions-de-morts-imputables-a-lalcool-en-2016_315652?xtor=EPR-2-%5BNL_info_du_jour%5D-20180824&utm_campaign=NL_infodujour&utm_source=gene&utm_content=20180824&utm_medium=newsletter

Alcool Association 001