La grippe et le rhume

 Un don, une adhésion, nous vous accompagnons : https://wwww.associationfranceprevention.org/Bulletin-d-sdhesion-740.html

Le capital santé lorsqu’il est présent à la naissance, s’entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse.

-------------------

 
 

Prévention par des prises de décisions actives

 Chaque année, les rhumes et les grippes atteignent des pics qui contrarient les familles, avant tout.

 Les personnes de santé vulnérable se retrouvent dans des situations à risque et le vaccin est proposé à l’automne. Il est mis au point chaque fois pour s’adapter aux mutations. Il n’y a que votre médecin qui peut vous l’administrer et il est sans doute le meilleur interlocuteur pour vous indiquer si vous devez le faire ou pas.

-----

 Les précautions à prendre pour vous-même et votre entourage sont très abordables. Elles consistent à se laver les mains après s’être mouché, à jeter les mouchoirs usagés dans des endroits comme un sac de plastique fermé rapidement. On peut éviter les embrassades et les poignées de main et changer les taies d’oreillers, tout comme laver après votre passage dans un lieu commun (cuisine ou la salle de bain).

 Durant la période de contamination, les gestes à tenir sont précis. Lorsque l’on éternue la logique veut que l’on s’éloigne des autres.
 Le port d’un masque face à un bébé ou à une personne sensible est une excellente méthode.

 Il est évident que cela n’empêche pas la contamination mais sa limitation estompe parfois la virulence de la grippe ou du rhume.

 L’aération des pièces se fait dans les mêmes conditions que d’habitude et le chauffage n’a pas besoin d’être augmenté. Mieux vaut se couvrir un peu plus (et pas trop) si toutefois les frissons étaient difficiles à supporter.

 Il est raisonnable de baisser considérablement la consommation des cigarettes qui rend vulnérable l’appareil respiratoire.

 Et les fameux déplacements en transports en commun sont une étape de propagation que l’on ne peut pas toujours éviter.

 

 Cet article est juste un petit résumé car lorsqu’on a le rhume ou la grippe, en général, on se dépêche de prendre des décisions pratiques.

Bons automne et hiver, en pleine forme !


Quelques chiffres : 460 000 nourrissons de moins de 2 ans souffrent de bronchiolite, chaque année. (Source inVS)

10% environ des sinusites se surinfectent chez les enfants (Source : Assurance Maladie).
 
 

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1

 
Cet article est rédigé pour ce qu’il est et ne prétend pas à l’absolue connaissance.