Le Respect mais aussi…


 
 
Le RESPECT
 
 
 
Bien nombreux ceux qui se sont cassés les dents sur ce morceau de pain trop dur mais au fond le respect comme la reconnaissance et l’amour ou l’humanisme ne s’inventent pas. Ils se vivent, ils sont une validation innée qui ne transige pas vraiment avec la conscience et l’intégrité. On les ressent et on les applique ou pas.
Ceux qui développent le respect, se trouvent confrontés à ceux qui ne l’adoptent pas. Plus vous le chérissez, plus l’escalade intègre les notions d’atteinte à la dignité, à la vie. Le tout repose sur l’idée d’un pouvoir, l’un se référant à celui de l’immédiat et l’autre au plus éloigné, les deux prétendent à un absolu. Normalement, le respect accomplit l’arbitrage.
Il y a la fausse déférence, également, celle qui fait croire que tout est en ordre alors qu’il n’y a que perfidie, cachotteries et même détournement. Mais dans ce cas, il arrive que les convictions des uns ne soient tout simplement pas les convictions des autres.
 

Sylvie BRIERE
 

 
Nous agissons dans la prévention et non dans l’urgence.