Prévention ou précaution !

  • La prévention par le principe de précaution
  • IL VA FALLOIR VIVRE AUTREMENT !
  • FINI LE CARPE DIEM et les libertés sans frein ou alors l’Humanité pourrait fléchir de façon irreverssible.
  • Sans compter, que les premiers à être impactés pourraient être les européens.
  • Cela ne peut qu’entraîner des zones économiques catastrophiques puis des razzias, des émeutes et tout ce que savent bien faire les humains, y compris d’oublier les mains qui nourrissent et les têtes qui orientent sérieusement.
  •  Comment installer un principe de précaution sans qu’il ne soit abusif ou laxiste ?
  •  Comment parler Prévention, sans être trach ou moralisateur ?
  •  Comment vivre dans ce monde, sans accident, ni maladie ou destructions volontaires ?
  •  Beaucoup d’évolutions se sont réalisées autour de ces sujets et on ne leur donnait pas les mêmes noms.
  •  Le juste milieu est et restera sans aucun doute une base de réussite des actes humains.
  •  Il lui faut à ce juste milieu, le bon sens.
  • Ce sacré bon sens accompagné de temps et de personnalisation. mais aussi de volonté et… D’amour.
  • Que vient faire l’amour, ici ?
  • C’est simple, il écoute correctement ou mieux…
  • Sylvie Michèle BRIERE, présidente
  • Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1 

P.-S. Prévenir, c’est (se) donné les moyens de se protéger dans une situation à risques avant la « catastrophe » et laisser l’interlocuteur faire ce qui lui est essentiel pour assurer sa sauvegarde. Juste du concret.

Une précaution permet de ne pas aggraver.

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1

https://www.associationfranceprevention.org/Pensee-d-un-jour-2019.html