Schizophrénie (traduit en anglais)

Le capital santé lorsqu’il est présent à la naissance, s’entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance  ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse.

--------------------
 
 

Une maladie très sérieuse et répandue
 Article simple et précis, réaliste.



Qu’est-ce que la schizophrénie
La schizophrénie est une maladie du cerveau qui affecte la pensée, les sentiments et les émotions, tout comme les perceptions et les comportements des personnes qui en sont atteintes. Toutes ces fonctions ne sont cependant pas perturbées au même moment et dans la même mesure. De nombreuses personnes souffrant de schizophrénie peuvent avoir un comportement parfaitement normal pendant de longues périodes.

Bien qu’elle n’affecte pas l’intelligence proprement dite de la personne, la schizophrénie occasionne souvent un certain nombre de déficits cognitifs qui perturbent notamment l’attention, la mémoire, l’apprentissage et le traitement de l’information. Ces déficits sont souvent présents dès le début de la maladie et diminuent la capacité de la personne à réagir de manière appropriée avec son milieu.

Le cerveau contient des milliards de cellules nerveuses. Chacune d’entre elles émet des prolongements qui transmettent des messages aux autres cellules nerveuses ou en reçoivent de ces dernières. Ces prolongements libèrent des substances chimiques appelées neurotransmetteurs qui acheminent les messages d’une cellule à l’autre. Chez les personnes atteintes de schizophrénie, ce système de communication fonctionne mal.
Une personne atteinte de schizophrénie peut :
  • éprouver des difficultés à établir un contact avec son entourage  ;
  • être envahie par des idées et des impressions étranges  ;
  • avoir l’impression d’entendre des voix qui, bien que n’existant pas réellement, font partie de sa réalité  ;
  • être prisonnière de ses hallucinations et de son délire  ;
  • avoir une perception de soi partiellement, voire totalement altérée  ;
  • avoir beaucoup de difficultés à distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas  ;
  • avoir la conviction que certaines personnes lui veulent du mal  ;
  • se replier sur elle-même et se comporter d’une façon bizarre ou imprévisible  ;
  • se désintéresser de nombreuses choses : habillement, ménage, hygiène corporelle, gestion de ses biens  ;
  • avoir des réactions émotionnelles étranges et incongrues  ;
  • percevoir son entourage comme hostile  ;
  • ressentir une insécurité permanente.

La schizophrénie n’est pas une maladie rare. À l’échelle mondiale, la schizophrénie touche 1 % de la population. Elle survient chez les jeunes à la fin de l’adolescence ou au début de la vie adulte, habituellement entre 15 et 30 ans. Exceptionnellement, elle peut apparaître parfois pendant l’enfance ou après 30 ans. On parle alors de schizophrénie juvénile ou de schizophrénie à début tardif, selon le cas.

La schizophrénie est une maladie mentale qui peut être sévère et persistante. La maladie se manifeste par des épisodes aigus de psychose, suivis de divers symptômes chroniques. Le début de la maladie peut être progressif, s’étalant sur quelques semaines ou quelques mois. Dans bien des cas, la schizophrénie fait son apparition de façon tellement insidieuse et graduelle que les personnes qui en sont atteintes, ainsi que leur famille, prennent parfois beaucoup de temps à s’en rendre compte. Elle peut aussi apparaître très soudainement.

La schizophrénie est reconnue comme étant la maladie la plus invalidante chez les jeunes. Elle frappe autant les garçons que les filles, sans distinction de races, de cultures, de croyances ou de niveaux socio-économiques.

La schizophrénie n’est pas :
  • Rare
  • Un dédoublement de la personnalité
  • La marque d’une faiblesse de caractère
  • Causée par des parents négligents ou dominateurs
  • La conséquence d’une expérience traumatisante vécue dans l’enfance
  • Due à la pauvreté du milieu de vie ou à un échec personnel

La schizophrénie se traite : une vie satisfaisante est maintenant possible

Prévalence de la schizophrénie
  •   ;">
    À travers le monde, une personne sur cent est atteinte de schizophrénie.
Elle est donc :
  •   ;">
    Deux fois plus répandue que la maladie d’Alzheimer.
  •   ;">
    Cinq fois plus répandue que la sclérose en plaques.
  •   ;">
    Six fois plus répandue que le diabète insulino-dépendant.
  •   ;">
    Soixante fois plus répandue que la dystrophie musculaire.


Pour compléter, voici un document constructif :


Cet article est rédigé pour ce qu’il est et ne prétend pas à l’absolue connaissance.

Sylvie BRIERE Founder and President

*********************************************************************

Schizophrenia A very serious and widespread illness Simple and precise, realistic article

What is schizophrenia ? Schizophrenia is a mental illness that affects thoughts, feelings and emotions as well as the perceptions and behaviours of the people who have it. All these functions are not, however, disturbed at the same time and to the same extent. Many people with schizophrenia can behave perfectly normally for long periods of time.

Although it does not affect the person’s intelligence itself, schizophrenia often causes a number of cognitive deficits which notably disrupt attention, memory, learning and information processing. These deficits are often present from the start of the illness and reduce the person’s ability to react appropriately to their environment.

The brain contains billions of nervous cells. Each of them emits extensions that transmit or receive messages to, or from other nervous cells. These extensions release chemical substances called neurotransmitters, which carry messages from one cell to another. In people with schizophrenia, this communication system works poorly.

A person with schizophrenia can : • Experience difficulty establishing contact with those around them • Be overwhelmed by strange ideas and impressions • Feel like they are hearing voices which, although they don’t really exist, are a part of their reality • Be trapped by their hallucinations and their delirium • Have a partial, or even totally altered, self-perception • Have great difficulty distinguishing what is real from what is not • Believe that some people want to harm them • Withdraw into themselves and behave in a weird or unpredictable way • Lose interest in many things : clothing, cleaning, personal hygiene, property management • Have strange and incongruous emotional reactions • Perceive those around them as hostile • Feel permanent insecurity

Schizophrenia is not a rare disease. Globally, schizophrenia affects 1% of the population. It occurs in young people in late adolescence or early adulthood, usually between 15 and 30 years old. Exceptionally, it can sometimes appear during childhood or after the age of 30. This is called juvenile schizophrenia or late onset schizophrenia, as the case may be. Schizophrenia is a mental illness that can be severe and persistent. The illness manifests in acute episodes of psychosis, followed by various chronic symptoms. The onset of the disease can be progressive, spanning over a few weeks or months. In many cases, schizophrenia appears so insidiously and gradually that people with it sometimes take a lot of time to realise it, as well as their families. It can also appear very suddenly.

Schizophrenia is recognised as the most disabling illness in young people. It strikes boys as much as girls, regardless of race, culture, belief or socio-economic level.

Schizophrenia is not : • Rare • A split personality • The mark of a weakness in character • Caused by careless or domineering parents • The consequence of a traumatic experience lived in childhood • Due to poor living environment or personal failure

Schizophrenia can be treated : a satisfying life is now possible

Prevalence of schizophrenia

One in a hundred people worldwide have schizophrenia

It is therefore : • Twice as common as Alzheimer’s disease • Five times more common than multiple sclerosis • Six times more prevalent than insulin-dependent diabetes • Sixty times more widespread than muscular dystrophy

Sylvie BRIERE Founder and President

Translated by Rheanne FERGUSON

Nous rejoindre :

FACEBOOK : https://www.facebook.com/associationfranceprevention

TWITTER : https://twitter.com/ass_sbrierem

Documents à télécharger