Au nom de la tyrannie !

Point de vue sur la tyrannie

Il est impossible ou presque de vivre avec des personnes tyranniques. On se demande pourquoi le sont-elles lorsqu’elles sont « servies sur un plateau » ?

La tyrannie est bien installée lorsque l’on constate que rien n’y fait. Le « tu veux ou tu ne veux pas » ne sert plus à rien si l’on propose blanc, il faudra noir et inversement.

Mais jusqu’où va-t-elle ou peut-elle aller ? Elle va jusqu’à ce que l’autre soit nié, rasé, oublié, évincé… C’est là, que la situation atteint son apogée de contentement pour le tyrannique, qui lui, s’en sort par une victoire renouvelée.

Sur qui est-elle cette victoire ?

Sur la tyrannie qui remonte grosse comme une montagne de frustration(s) ?

Sur l’autre qui est descendu plus bas que terre ?

Sur une forme de succès permanent lorsque la tyrannie se déverse et où le héros gagnant serait celui qui a déversé ses désirs exacerbés ?

La jouissance, celle qui parle de détruire l’autre par une méchanceté implacable et masquée est une tyrannie très handicapante pour l’intégration dans une société de l’équilibre et de la joie de vivre ensemble.

N’oublions pas qu’au nom de la tyrannie, des guerres et encore des guerres ont rasé des vies innocentes comme « coupables ».

« La Marseillaise (extrait) :

Contre nous de la tyrannie
L’étendard sanglant est levé 2x
Entendez vous dans les campagnes »

Pour la Paix dans le Monde.

Sylvie Michèle BRIERE, fondatrice 24 décembre 2019