Bénévolat et chômage


  Association France Prévention vous propose d’autres articles et d’autres rubriques, des activités, rejoignez-nous !
 
 
Prévention par le respect de chacun :
 
 En temps de lourdeur sur l’emploi et l’économie, est-il possible de laisser de côté un sujet aussi important que le bénévolat ?

 Va-t-il ce bénévolat remplacer de possibles emplois rémunérés ?
 
 A cette heure, un pic est là. Entre 12 et 14 millions de bénévoles en France, chacun donnant au moins quatre à cinq heures par semaine… Disons que le tissu associatif est prolixe en solutions.
 
 1 200 000 env. associations. Il est vrai qu’elles ont des profils totalement différents mais certaines sont productrices et il faut bien comprendre qu’elles fonctionnent parfois comme des entreprises. Elles gèrent, cotisent, embauchent, paient des impôts.
 
 Une association ne peut pas entrer en rivalité avec une activité commerciale ou productive sans cela, elle est considérée comme lucrative et elle devra s’acquitter des obligations relatives.
 
 Mais aussi, le bénévole ne peut pas exercer une activité, qui d’habitude est son métier ou dans un domaine de compétence reconnu par le droit du travail, sans s’exposer à une reconversion en contrat de travail.
 
 Le domaine est sensible. Il faut y réfléchir sérieusement.

A lire :
 
 
 

Documents à télécharger