Santé 2015 vu par des Médecins


 Le capital santé lorsqu’il est présent à la naissance, s’entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1


►►►
 

T2A : Pour le respect du secret médical une souscription nationale

C’est une formidable initiative, (voir communiqué ci-dessous)
Effectivement une première qu’il faut relayer


Devant la puissance de l’argent, le déni, l’hypocrisie, un état de droit bafoué, des sanctions pour des personnes (trop) honnêtes, cette initiative est effectivement remarquable,

Ne pas laisser en fermant les yeux, l’injustice gagner du terrain et les préjudices s’abattre sur les plus courageux téméraires d’entre nous
Il faut effectivement que nous sortions de notre indifférence vis à vis de ce collègue dans cette situation relativement ubuesque, malsaine pour tout le monde (à quand une évolution des lois ?) et montrions notre solidarité par un petit geste : 1€ 2€, 10€, 100€,….

Devant la force des riches et puissants, c’est en contribuant en grand nombre par de petites sommes que nous gagnerons ce type de combat, qui évitera à chacun et chacune de basculer dans une complicité aujourd’hui malsaine

Avec les lanceurs d’alertes, les indignés vous vous transformerez en combattant de la corruption, des petits arrangements et des conflits d’intérêts, qui ronge notre pays dans pas mal de secteurs.

L’effet bénéfique également en matière d’information médicale et de facturation des séjours est de faire évoluer une législation « en retard » aussi bien pour ce qui concerne l’optimisation (avec un sous codage évident de nombreux séjours lourds dans le domaine public) que pour ce qui concerne peût être le numérisé, qui demande effectivement des garanties techniques rarement présentes dans les établissements.

A charge de chacun et chacune selon ses responsabilités de vouloir et pouvoir travailler efficacement à l’amélioration qualité, facturation , secret médical, sans déni,… et vente de son âme !

Un autre souhait moralisateur serait de voir considérer, et cela quelque soit les secteurs professionnels d’activité, les personnes qui détournent, bafouent les lois, fussent ils cols blancs, comme ce qu’ils sont véritablement, à savoir des délinquants, … on en est loin !
Encore merci pour votre initiative.

Dr Alain LE HYAR..

Responsable du Département de l’Information Médicale (DIM) dans le 77.
Visible sur Viadéo.



Cet article est rédigé pour ce qu’il est et ne prétend pas à l’absolue connaissance.