Un papa en colère contre la pédophilie

Un papa en colère contre la pédophilie et ce que l’on peut en dire

Bonjour,

Je me permets de vous écrire car je suis un grand admirateur de votre travail.

Je ne supporte pas que l’on fasse de l’humour avec la pédophilie. C’est ce qu’à malheureusement fait une chaîne youtube, qui s’appelle Lxxx, en mettant en ligne une vidéo au début de laquelle ils plaisantent avec cet assassin ignoble qu’est Nordal lelandais.

J’ai exprimé ma rage sur leur chaîne, ainsi que sur les réseaux sociaux mais ma voix ne porte pas. je suis inquiet car ils ont une grande audience, jeune, qui voyant ces adultes rire de ce salopard, n’auront pas conscience de la gravité de la chose.

Je suis pour la liberté d’expression, mais je pense que cela a des limites et là, elles sont atteintes.

Je me suis donc permis de vous écrire, je ne sais ce que vous pourriez faire pour alerter les pouvoirs publics, mais pour ma part, je suis indigné par une telle vidéo.

Merci d’exister bon courage.

****

Un mail plus tard,

…/…

Mais au vu des commentaires, franchement, j’ai eu peur : leur audience est jeune et la seule chose qui les préoccupait, c’est que le jeu auquel ils jouent était un plagiat d’un autre jeu !

Personne n’a été alarmé par le contenu qui, chaque fois que j’y pense, me fait vomir !

Je ne sais pas si c’est le fait que je sois papa de xx jeunes enfants, mais rire avec un tel salopard,

je ne peux pas, je ne cautionne pas !

J’ai sans cesse l’image de cette pauvre petite et à penser à la souffrance des parents, j’en ai les larmes aux yeux. Je ne peux pas tolérer, ce n’est pas possible ! C’est quelque chose de très grave !

21 novembre 2019.

****

Association France Prévention répond :

Oui la mémoire de cette enfant assassinée ne semble pas respectée. Il y a pire, le groupe de cinq hommes, dans la petite quarantaine, n’a pas l’air de s’intéresser à l’enfant récemment assassinée, ni aux autres victimes. Le jeu prime et il les fait rire. Les cartes tombent comme si la vie était jouée.

Maëlys n’est malheureusement pas la seule jeune victime de Nordahl Lelandais et il y a présomption autour d’autres enfants et adultes torturés puis assassinés.

Nordan Lelandais est incarcéré en isolement, il attend son procès, l’enquête continue. La justice fait ses investigations et elle a besoin de neutralité. Les familles sont silencieuses et neutres.

Doit-on rire de tout ?

Doit-on reposer ce sujet comme lors des attentats contre Charlie Hebdo ?

La réponse est simple :

Que feriez-vous si votre enfant ou quelqu’un de votre famille avait été retrouvé torturé et mort de cette torture ?

Sylvie Michèle BRIERE, présidente. 21 novembre 2019.