BILLET du MOIS de MAI 2019 : l’impuissance.

BILLET du MOIS de MAI 2019

On pourrait se sentir dans l’impuissance de tout lorsqu’on se rend compte des effets des 20 dernières années sur l’ensemble de nos sociétés.

On peut se dire que l’on a raté quelque chose pour nos enfants, pour l’avenir.

On peut se lamenter et se plaindre ou poursuivre son chemin sans regarder car l’être humain sait faire cela lorsqu’il est mal avec lui-même.

On peut aussi prendre les armes et tirer ou casser ici ou là pour passer ses nerfs mais au fond, la première lutte que l’on va mener se sera celle qui parle de l’impuissance.

Comment peut-on la gérer, la penser, la maîtriser ?

La première étape consiste à refuser de s’attaquer soi-même. Quand on a fait une « bêtise », il est préférable de la réparer ou de passer à autre chose, plutôt que d’aller chercher ailleurs. Une fois cela fait, on est face à ses responsabilités ou à ce que l’on a subit.

Lorsque le constat est posé, on se dit qu’il n’y a plus qu’une solution : avancer !

La vie avance et ne recule jamais même dans la déprime, elle avance ! On parle parfois d’assumer, parfois de fuir. C’est plus facile, sincèrement c’est plus facile d’assumer car à force de passer tout son temps à contourner les solutions viables, on se retrouve devant une collectivité qui part dans tous les sens, tous ! Chacun y allant de sa raison toujours meilleure que celle de l’autre jusqu’au moment où la gangrène fait ses ravages définitifs.

La fuite laisse toujours la place à un envahisseur, quelque soit son nom.

Réfléchissons pour agir sobrement et efficacement, ensemble. Dire qu’il est trop tard et qu’il vaut mieux en profiter avant la fin est une fuite ainsi qu’un positionnement curieux. Qi a les moyens de connaître l’avenir ? Les probabilités, les les techniques prédictives n’ont pas encore fait leurs preuves de vérité ou si mal.

Sylvie Michèle BRIERE, présidente.