La COLERE mais aussi…

La COLERE

Prévention par une p’tit déf.

On la dit mauvaise conseillère et pourtant, lorsqu’elle se déclenche après avoir été réfléchie et même rattraper plus d’une fois, elle a un intérêt cette colère, c’est qu’elle dit non à quelque chose qui ne peut pas continuer.

Si on l’utilise pour se montrer tout le temps désagréable, il y a sans doute que le caractère est un peu amoché à moins que ce ne soit la tête ou les deux en même temps.

Personnellement, je penche franchement pour la colère noire car elle me donne la force de grandes résolutions. De celles qui ne reviennent jamais en arrière.

La colère noire apparaît comme bruyante et ennuyeuse, parfois effrayante, pourtant, quand on y réfléchit, la colère blanche ou froide est franchement la pire, oui, c’est celle qui décide et applique.

 

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1 

Sylvie BRIERE, fondatrice et présidente