Contraception mais aussi…

Le capital santé lorsqu’il est présent à la naissance, s’entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse.

-------------------

 

Prévention par les bons choix, bien vécus

 

CONTRACEPTION :

 

La contraception de l’esprit est inconnue de tous et pourtant, elle est un fléau car elle touche tout le monde, moi y compris. Elle consiste à manger l’information fertilisante avant qu’elle ne soit née.

La femme, la contraception et la libération sexuelle sont des sujets qui ont fait et feront écrire encore et encore. Ils ont mis en place des programmes et contre-programmes partout sur la planète. Dans tout cela, il s’est glissé des notions morales et moralisantes, parfois une petite guerre ou une grande et on a même déclaré que le sujet s’y rattachant (la sexualité) menait le monde. Mais au fond, la contraception est juste une maîtrise de la conception d’un bébé et vu que la planète en abrite 7 milliards (dont certains sont devenus grands) que sur ce nombre, deux ne mangent pas, trois ou quatre se trouvent en situation de précarité, il est un peu logique de tempérer les naissances tout en autorisant les envies, voire pulsions, sans procréation. Il s’agit, semble-t-il, d’une protection de la femme mais aussi de l’homme et de l’enfant à venir ou là !

 

8 Mars 2012
 

Une belle plaquette sur le sujet est disponible sur www.choisirsacontraception.fr ou dans les hôpitaux, les centres familiaux, les services sociaux et autres…

numéro unique