Le sommeil et ses vrais du faux

  • LE SOMMEIL ET LE VRAI DU FAUX ?
  • Nous dormons un tiers de notre vie. Cela est su par tout le monde, de nos jours.

1

  • Est-il vrai ou faux que le manque de sommeil fait grossir ?
  •  
  • VRAI et oui ! C’est vrai !
  • Lorsque nous dormons, une hormone nommée leptine se développe. Elle contrôle l’appétit et et donne une sensation d’être rassasié.
  • Evidemment, si nous manquons de sommeil la léptine est moins active et la sensation de faim augmente. D’où une possible prise poids.

2

  • « La nuit porterait-elle conseil » ?
  •  
  • VRAI
  • La nuit, notre cerveau et ses neurones sont en activité pratiquement autant que dans la journée. Il y a une « organisation » qui agit sur une forme de tri de l’information de la veille. On fait le ménage des options et des informations importantes.

3

La sieste serait-elle un bénéfice pour pallier les insomnies nocturnes ?

  • FAUX mais aussi VRAI
  • L’insomnie que l’on réconforte par une sieste dans la journée risque d’installer le cercle vicieux de l’empêchement du sommeil.
  • Mais au fond, si la sieste complémente un sommeil court et non insomniaque, le bénéfice peut être plus important que prévu.
  • Mieux vaut dormir à sa façon que de ne pas dormir du tout.

4

Une idée reçue évoque que l’alcool aiderait à dormir !

FAUX

  • On constate qu’une personne alcoolisée s’endort plus vite et plus profondément, semble-t-il. Pourtant, l’alcool réduirait la durée du sommeil paradoxal, celui de la phase des rêves alors, que c’est le moment où le cerveau est le plus actif et où il se consolide par rapport à la journée passée.
  • La concentration, les capacités et la mémoire seraient mises à mal et entraîneraient une fatigue importante.

5

Faut-il réveiller un somnambule

FAUX

  • Médicalement, il n’y a pas de contre-indication. Par contre, pour réveiller un somnambule, il est préférable de prendre des précautions pour ne pas le mettre en danger (lieu où il se trouve, brusquerie…)

Source Activ’Santé n° 88