Prévention par les bons soins

Prévention par les bons soins

Ne pas en abuser mais ne pas les négliger :

Les vitamines de toutes sortes ou natures sont des copines précieuses. Elles sont un complément indispensable à notre être.

Elles se fixent de façons totalement différentes suivant les étapes de la vie de chacun (âge, sexe, conditions générales de vie).

Elles ne sont pas les seules, les dames vitamines, à être essentielles, il y a les graisses et les minéraux.

Ni trop, ni pas assez et le médecin est un interlocuteur pour guider dans cette démarche et vous apprendra à bien doser. Lors de fluctuations importantes et néfastes, une analyse sanguine confirme ou infirme les doutes éventuels.

De simples gestes peuvent avoir de grandes conséquences.

Fatigues persistantes, allergies, douleurs diverses (maux de tête, douleurs osseuses…), difficultés respiratoires, diarrhées, soif injustifiée… obligent à se poser de vraies questions et à y répondre.

Il n’y a aucun effet de mode avec le vieillissement et la maladie, en général. Les « compléments alimentaires » lorsqu’ils sont sérieux, participent à faire reculer des maladies pouvant devenir graves et douloureuses.

L’idéal serait de profiter d’un petit remix de ce genre : conseil des plus âgés, des plus jeunes, des spécialistes et le dernier qui décidera, sera que le demandeur.

Pour informations :

http://www.guide-vitamines.org/vitamines/vitamine-d/carence-vitamines-d.html

 

Sylvie BRIERE, présidente