Aération et air intérieur.

Aération et air intérieur

ou lutte contre la pollution de l’air dans les espaces de vie en intérieur.

A. La plupart des habitats modernes sont tout d’abord bien plus hermétiques que dans le passé.

*

B. Nos intérieurs abritent des polluants invisibles dont les parabènes, pour ne citer qu’eux. Ils se diffusent en permanence et ils sont présents partout.

*

C. Pour ne pas aggraver ce phénomène, il est presrit de fumer dehors.

*

D. Dans les lieux de vie « fermés », il est également recommandé de faire peu usage des aérosols, des bombes dépoussiérantes, des parfums et/ou bougies, des laques et autres déodorants, etc. Et si possible, il faut éviter l’usage de matrelas synthétiques ainsi que de différents produits reconnus toxiques comme certains produits ménagers ou les peintures.

*

E. Et bien entendu, il est important, indispensable d’ouvrir les fenêtres assez longuement, 10 minutes minimum, chaque jour afin de faire sortir les « gaz » et le confinement. Pour les citadins ennuyés par la circulation routière, il aussi nécessaire de faire des aérations. Elles seront de moins bonnes qualités, malheureusement et donc, il est préférable d’attendre les moments de basse circulation.

La lutte de contre la pollution intérieure est à ce prix de bons reflexes.

Rédigé par Sylvie Michèle BRIERE, présidente et fondatrice.

Association France Prévention 14 avenue de l’Opéra 75001 PARIS

Nous rejoindre :

FACEBOOK : https://www.facebook.com/associationfranceprevention