Asthme & Allergies

Un don, une adhésion, nous vous accompagnons : https://www.associationfranceprevention.org/Bulletin-d-adhesion-740.html

Le capital santé lorsqu’il est présent à la naissance, s’entretient et se perfectionne tout au long de la vie. Les méthodes sont très diversifiées et se répètent. Dans le ventre de la mère, on fonde sa naissance ; dans la jeunesse, on fonde sa vieillesse.

-----------------

Prévention par une reprise de souffle


La respiration est une fonction vitale que l’on a tendance à oublier bien volontiers car elle est naturelle et spontanée, souvent sans arrière-pensée ou réflexion.

Pour les asthmatiques et les déficients immunitaires ou allergiques, la respiration n’en est pas une, elle peut les tuer dans les cas les plus graves.

Les tests de différentes catégories sont essentiels, à commencer par une simple énumération sanguine, incluant les carences vitaminiques et la suite…

Association France Prévention vous invite à vous rendre sur le site de :

http://www.poumon.ca/search/mode/asthme

http://asthme-allergies.org/lassociation-aa/

www.ameli-sante.fr/

http://www.aaia.ca/fr/

http://asthme76.fr/


De toutes évidences, la liste des associations oeuvrant dans le domaine est à compléter par vous-même et votre médecin peut vous y aider.

--------------


Mon expérience (qui ne vaut que pour ce qu’elle est ) :

En matière d’allergies respiratoires, celles-ci ne se déclenchent pas forcement dans la jeunesse. Savoir qu’elles sont héréditaires ne fait pas beaucoup d’effet sur la maladie (pov’es parents, mdr ! ), en tout cas c’est un point de vue de malade.

Les allergies respiratoires recombinantes sont une espèce qui se développe face à l’impuissance d’un diagnostic ciblé ou « conformiste ». Les acariens sont faciles à détecter mais la science ne rigole pas avec la kyrielle de produits naturels ou pas qui provoquent des réactions négatives très embarrassantes et parfois lourdes.

Comme on parle mieux de ce que l’on vit, je vais donc mouiller la chemise en déclarant que ces saletés d’allergies sont beaucoup moins anodines qu’il n’y paraît. Elles empoisonnent le quotidien et font prendre des risques vitaux. Lors d’un blocage cardiaque ou respiratoire par allergies, on ne rigole plus du tout.
Il y a aussi le quotidien « ménage », « fuite » ou « repérage » mais aussi les fameux symptômes qui vous « tombent » dessus sans crier gare, comme : une bonne petite diarrhée, des maux de têtes implacables, une fatigue subite et les insomnies récurrentes qui vous font avoir un sommeil coupés en morceaux ! Je suppose que j’an oublie, d’ailleurs.

Voilà, alors celui qui dit que c’est « dans la tête » est soit très peu à l’écoute, soit un idiot, soit un méchant mais, sur, qu’il n’est pas cool même si il a du mal à reconnaître son impuissance. Tournez 7 fois sa langue dans sa bouche est une bonne activité pour les allergiques aux autres… (Ouais, je sais comme le monde marche sur la tête, cette opinion-là fait passer pour un empêcheur de tourner en rond !).

L’idée de faire le ménage du soir au matin sans discontinuer vient aussi de ceux qui ne le font pas car de « allergique », on passe volontiers à « épuisé avant l’âge » !

Jeter tout et reprendre à zéro les matelas, oreillers, tapis et autres « couveurs » n’est pas une mauvaise idée en soi, mais elle pose le problème de la rentabilité et des moyens, donc un juste milieu encore, pour le ménage et l’investissement ameublement. Cela ne retire pas les allergènes extérieurs, contre lesquels il faut aussi lutter et la différence entre trop propre dedans et dehors établirait de nouveaux risques de chocs respiratoires ou autres.

Tout le monde constate que les situations allergiques se multiplient. Où se trouve la véritable et authentique question ?

Les grandes inventions se font souvent dans la douleur donc : « Inventeurs allergiques vos méninges vont être sensationnelles, sur !! »

-------------------


La Suisse et son nettoyeur de l’espace !!

http://lci.tf1.fr/science/nouvelles-technologies/le-premier-nettoyeur-de-l-espace-sera-t-il-suisse-6992584.html

Sylvie BRIERE

 

Nous agissons dans la prévention et non dans l’urgence.