Lettre à tous les fils

Ici, la prévention est volontaire et c’est vous qui venez la chercher.


©

Lettre à tous les fils,

Lâche ! Lâche cette pagaille qui taraude ton estomac, torture ton cœur et envahit ton esprit !

Elle se nomme ANGOISSE et te guide sur toutes les âneries qui font mourir un peu, beaucoup, passionnément, à la folie.

Quand, c’est pas du tout, la vie est belle.

La mort dont il est question est celle propagée volontairement, de main d’humain, contre soi et les autres !

L’indifférence en est le début, la mécréance la suite, les malversations et les détournements, leurs validations.

Ceux qui reçoivent tout cela au nom de la libération des angoisses des autres, sont des héros car au fond, ils s’en sortent TOUJOURS s’ils oublient L’ANGOISSE de la conscience !

Ta vie t’appartient car elle t’a été donnée…

La Mère

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1

Sylvie BRIERE, fondatrice