DON mais surtout !

DON :

Un don n’en est pas un pour celui qui en dispose, si celui-ci est incompris. Ce qui peut être souvent le cas, puisque le principe du don est de dépasser les autres ou de les surpasser.

La réalité du surdoué est assez poignante au moment de la création en elle-même, mais le retour au quotidien se révèle souvent une contrainte ou une marche arrière, voire une régression. Bien que d’un autre point de vue, le quotidien offre un réalisme qui empêche un décrochage de l’esprit sur la matière car l’être doué et parfois son opposé ont une petite tendance à jouer avec le feu de la désincarnation, d’une façon ou d’une autre. Le surdoué peut y être naturellement adhérent par sa créativité elle-même, ou par des substituts communs comme l’alcool ou certaines drogues. Cela juste parce que l’environnement lui paraît bien souvent fade ou inconsistant, inutile ou encore tellement niais. Force est de constater que le créatif frôle l’orgueil et qu’il s’engage à plus d’incompréhension, pour le non initié.

L’autre versant est un peu plus complexe encore et pourtant il a été vérifié en maintes occasions. Le surdoué n’appartient pas totalement à la terre et son rythme interne lui est encore plus particulier. Pour le fixer dessus, il faut un apprentissage fait de fermeté mais aussi d’affection. Sans cela, il deviendra fou ou retors et déstructif mais avec génie. Il s’agit bien de don exceptionnel, pas de perversion ou d’éducation ce qui porte l’éducateur à un niveau d’exception, également.

Les surdoués de l’humanité ont eu beaucoup trop d’épreuves à remporter pour pouvoir vivre longtemps la plus part du temps ou alors, ils étaient attaquants, à leur manière. Et donc, leur adaptabilité en a été rendue presque impossible entre leurs données internes et externes. Il faut reconnaître que le mode de pensée commun est la preuve. Celle-ci doit se démontrer par voie visible. Avoir la main verte est encore admis mais être intelligent, fait peur à tous ou presque.

L’oreille musicale ou une voix d’ange, une écriture talentueuse, un jeu d’acteur sublime sont acceptés à ce jour. Mais l’ingéniosité qui en est à l’origine est plus controversée.

Les surdoués se cachent ou sont des « objets de foire » (un peu tranchée comme expression) même s’il s’agit de belles prestations comme une académie, leur monde est par leur propre nature spécialisé et s’entérine dans une forme d’isolement ou d’élitisme.

16 Mars 2012

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1 mis en ligne le 22 aout 2014