L’Ecoute mais aussi…

-* ÉCOUTE :

  • Pas de tentative dénonciatrice en relatant des écoutes exceptionnelles comme celles que l’on nomme « téléphoniques ».
  • Notre mode de pensée actuel est un peu contestataire en ce qui concerne tous les espaces de communication. Les notions de patience, de sagesse ou de réflexion s’effacent peu à peu de la réceptivité actuelle, alors que ces aspects faisaient l’objet d’une attention particulière, voire d’efforts et de sagesse dans les décennies antérieures.
  • L’écoute devient une spécialité presque médicalisée alors qu’elle devrait être spontanée pour ne pas développer de pathologie.
  • Cet exercice exige des qualités ou aptitudes qui se nomment : attention, temps, validation, analyse, neutralité, avis contradictoire et encore patience.
  • Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1

Sylvie BRIERE, fondatrice