La/Les Verbalisations

 La/Les Verbalisations

 

Prévention par la Nation entière

 

Ceux qui savent, parlent pour emmener l’autre vers le mieux et surtout DEMAIN.

Le silence qui préserve l’innommable ou l’immonde est un silence inutile et complice.

La verbalisation projette sur l’avenir et permet une construction qu’elle soit en entreprise comme dans la vie de tous les jours.

Dans le quotidien, il est bien difficile de se comprendre entre parents, conjoints et chez la boulangère, on ne formule pas sa demande. (’Un sourire’ ; ’un je t’aime’ ; ’Demain sera comment ?’ ; ’Une baguette, Madame, s’il vous plaît’…)

Qu’en est-il des ces jeunes à qui on a profilé un argent facile par des études débouchant sur un bon métier et qui n’ont rien que le droit de ’la fermer’ ou de ne pas travailler et/ou en restant chez les parents, encore valides ou disposés ?

 

Qu’en est-il de ses jeunes à qui on a proposé des évasions faciles et rapides qui endettent leurs proches ?

 

Où se trouve la verbalisation dans tout cela ?

Il y a juste excitation pour faire oublier l’essentiel qui est 25% de chômage, seuil de pauvreté encore +++ mais --- dans le même temps.

Pour faire oublier que l’on empêche la nation de former ses amitiés, ses couples et son AVENIR.

 ! Oui ! Pas d’avenir si nos jeunes et les seniors ne peuvent pas se parler avec un minimum de mots, autres que des reproches.

 

Il va falloir faire des efforts de toutes parts où alors le verbe sera consentant à ce que la France et l’Europe aillent dans le gouffre de la Mondialisation, côté OBSCUR.

 

Car le verbe dit : ’Si tel est le cas, cette fois, il n’y aura personne d’épargner. Personne.’

Arrêtons ENSEMBLE, l’inacceptable.

Nous sommes !!

Plus forts, plus nombreux

et moins aveugles, sourds et muets.