Le temps du temps

Prévention par la raison

« Choisir son temps, c’est gagner du temps. »

Francis BACON.

 Faut-il rajouter des commentaires, des impressions, des sentiments à cette citation.

 Oui, un peu. Dans l’actualité, le monde s’accorde qu’il devient fou.

 Sa folie a commencé par la communication et la gestion du temps.

 Il y a eu des mouvements d’absence de communication dans l’histoire de l’humanité. Seulement, durant les 10 dernières années, on a vu un phénomène absolument inédit : toute la planète s’est trouvée envahie par une furieuse cacophonie.

 Il n’est pas un endroit où il n’a pas été question de donner son point de vue, de le placer plus haut que tous et d’en faire une idée absolue.

 Comment en sommes-nous arrivés à ce stade ? Il faudrait être très malin pour le savoir et est-ce si utile ? Le principal n’est-il pas de s’en rendre compte. 

 Le temps, lui, a eu une fâcheuse manie à manquer systématiquement et pour tout. Plus on travaille, moins il y a eu l’effet attendu, c’est à dire la productivité.

 Productivité dans des domaines aussi divers que l’activité professionnelle, en elle-même, mais aussi dans les rapports profonds aux autres.

Posons les sujets.

 

Sylvie Michèle BRIERE, présidente

Rédigé le 29 septembre 2014

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1 

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1