Polémique mais aussi

POLEMIQUE :

En tandem involontaire avec le mot vertu , une polémique se base généralement sur la

détraction d’un autre, que celui-ci soit humain ou structurel. Se met, alors, en route la

procédure de verbalisation puis de transport de cette parole. On y ajoute les déformations et

le tour est joué.

Normalement, le débat se fixe sur une divergence d’idées ou d’agissements, de culture, de

niveau social ou d’opinions politiques. Le phénomène se déclare sur un principe récurent

sur un détail et les interlocuteurs sont souvent assez virulents et heureux de l’être. Ils attisent

tous les feux. Le groupe peut être devant une bière et un match sportif ou, plus endémique,

il se trouve dans la vie courante, comme dans l’éducation des enfants et sa forme dans le

couple ou la société… En réalité, tous les sujets peuvent être exploités du moment qu’ils se

fortifient de divergences.

Et enfin, la polémique devient courtoise ou guérilla.

Tous droits réservés article L.111-1 et L.123-1