La reconnaissance des « mutilés par la guerre des infiltrés » - 20 ??

1919, la reconnaissance « gueules cassées » -

20 ??, reconnaissance des « mutilés par la guerre des infiltrés »

© Association France Prévention.

Il n’y a pas besoin de beaucoup d’explications à ce titre très précis, qui relate une réalité prégnante depuis plus de quinze années maintenant !

Le seul problème de ce sujet est qu’il devient une norme, qu’il passe toutes les barrières morales.

Les infiltrés est un terme décrivant ceux qui sont contre le pays, qui leur donne un lieu de vie plus que décent.

Il est primordial de relever ses manches quasi toute sa vie et de travailller pour soi et la collectivité. Personne ne peut être porté par les autres sauf exception faite du malade et du handicapé (e) lourd(e)s et de la personne de grand âge.

L’infiltré s’en prend aussi à toutes ces personnes, il s’en prend à tout le monde, il n’aime rien même s’il le fait croire, parfois… Mais pas longtemps quand on le met à l’épreuve.

L’infiltré veut que « tout le monde » soit contre « tout le monde » pour ouvrir les portes à ceux qui attendent dans l’ombre.

A vous citoyen.nes, de faire votre vigilance sans vous déconnecter de votre pays de votre société, de ceux qui ont bâti vraiment. Ne vous enfermez pas dans des peurs ou des colères qui mènent aux erreurs et aux rejets, à la perte de temps.

Le pays est une maison mais il ne se rebâtit pas du tout de la même manière. Le pays Phénix n’est qu’une illusion de plus.

Regardons les autres et comprenons que c’est ce qui nous attend !!

Les « infiltrés » n’ont qu’un but et ils ne savent pas qu’il ne leur servira pas non plus !!

Les vengeances sont-elles le seul motif ?

Sylvie Michèle BRIERE, fondatrice. 17 novembre 2019.